tarifs sncf prix hausse rffComme vous l'avez certainement lu dans mes bonheurs de la semaine, nous avons emmené Emilie chez ses grands-parents, du côté de Perpignan. Au départ, nous voulions y aller en voiture (parce qu'un bébé, c'est pas grand, mais ça en prend de l'équipement...), et deux jours avant de partir, l'homme regarde les billets de train. On en parle, et on se décide : on va y aller en train.

J'avoue que j'étais plus sécurisée de partir en train, pour plusieurs raisons. La première, c'est que si la demoiselle piquait une crise, pas besoin d'attendre la prochaine aire à 20km. La seconde, c'est que nous n'étions pas obligés de faire de longues pauses, dont je ne pouvais garantir la longueur. Et la troisième, qui va avec, c'est qu'en train, c'est beaucoup plus rapide.

Là-bas, je savais qu'on aurait pas forcément besoin de la voiture, mes beaux-parents ayant chacun une voiture, et tout étant relativement facile d'accès là-bas.

Du coup, j'ai demandé à ma belle-mère d'acheter plus de choses que prévues, vu que nous étions limités en terme de place. J'avoue que la chose galère à transporter en train, c'est la poussette. Je me dois de préciser également que pour notre confort, nous avions réserver une place pour Emilie (9€ par trajet), que j'occupais avec son cosy, qui a fait office de transat pendant ce séjour.

Lors de l'aller, nous étions en seconde, en "carré" et au retour, en première classe en "duo" et "solo". Personnellement, j'ai préféré l'aller, pour deux raisons : le carré est plus sympa, vu que je ne me retrouvais pas "seule" avec le bébé (mon homme m'a aidé, ce n'est pas ce que je dis, mais au retour, on était chacun de notre côté, c'est moins fun); et la nursery était beaucoup mieux. Car oui, il éxiste des nurseries dans les TGV. J'imagine qu'il doit y en avoir 3 ou 4 par train, et c'est bien pratique. Il est un peu difficile de se ballader avec bébé dans les bras (à chaque fois, j'avais 2 voitures à parcourir), et la place est petite dans les nurseries. D'autant plus que la porte s'ouvre vers l'intérieur, il est donc difficile de fermer et d'ouvrir la porte une fois à l'intérieur, bébé dans un bras et le sac à langer dans l'autre.

Il existe donc 2 types de nurseries : les "vraies" nurseries, où il n'y a que ça. Celle que j'ai préféré. Avec du papier à dérouler pour mettre sur la table à langer, un petit lavabo de l'autre côté, et une poubelle en dessous de la table. Et les nurseries dans les toilettes. Il s'agit en fait d'une tablette à déplier au dessus des toilettes. Je vous laisse imaginer l'état de propreté du lieu et les odeurs.

Pour le reste, il faut surtout penser à bien préparer le sac à langer, avec des habits de rechange (on ne sait jamais), des biberons (perso, j'ai trouvé la combine pour ne pas trop m'emcombrer sans avoir à les faire avat le départ : je les remplis d'eau et j'ai une espèce de bouteille qui contient les bonnes doses de lait en poudre, pratique !), des couches, et des lingettes en quantité.

Après, évidemment, quand vous partez avec un bébé, attendez-vous à être la star de la voiture. Toutes les mamies le ragarderont avec émerveillement, et vous diront à quel point elle est éveillée, et s'étonneront que bébé n'ai que 2 mois !!!